Support pour les particuliers

Résiliation d'un abonnement AVG via votre compte AVG

Cet article ne s’applique pas aux abonnements achetés via le Google Play Store ou l’App Store. Pour savoir comment résilier d’un abonnement acheté par le biais de l’un de ces fournisseurs, consultez l’article suivant :

Si vous n’avez pas encore de compte, vous pouvez créer un compte AVG avec l’adresse e-mail utilisée pour l’achat de l’abonnement. Pour obtenir des instructions détaillées, reportez-vous à l’article suivant :

Si vous possédez déjà d'un compte AVG mais ne connaissez pas le mot de passe, reportez-vous à l'article suivant pour obtenir des instructions :

Résiliation via votre compte AVG

  1. Connectez-vous à votre compte AVG à l’aide du lien suivant :
  2. Sélectionnez la vignette Abonnements.
  3. Cliquez sur Se désabonner sous l’abonnement que vous souhaitez résilier.
  4. Sélectionnez Annuler le renouvellement automatique et laisser mon abonnement expirer le JJ/MM/AAAA, puis cliquez sur Confirmer.
  5. Cliquez sur OK.
  6. Lorsque le changement est en cours de traitement, l’état de l’abonnement est Résiliation en cours. Lorsque l’abonnement est résilié, il passe à En cours d’expiration. Les abonnements expirés s’affichent dans votre Compte AVG pendant 1 an après leur expiration.

Votre abonnement est résilié. Vous recevez une confirmation de la résiliation par e-mail.

Après avoir résilié un abonnement AVG, vous pouvez continuer à utiliser les produits et fonctionnalités payants jusqu’à la fin de la période d’abonnement en cours. À ce stade, vous devez procéder à un renouvellement de votre abonnement si vous souhaitez conserver l’accès aux produits et fonctionnalités payants.

Si vous avez plusieurs abonnements AVG, vous devez reproduire les étapes ci-dessus pour chaque abonnement que souhaitez résilier.

Résolution des problèmes

Si vous ne parvenez pas à résilier votre abonnement AVG à l'aide de votre compte AVG, nous vous recommandons de contacter le Support AVG.

  • Tous les produits AVG payants
  • Tous les systèmes d’exploitation pris en charge

Cet article vous a-t-il aidé ?

Nous contacter